Histoire

Les nombreuses histoires d’une histoire

Des étuis et des boîtes recouvertes. Ce sont les produits de Pusterla 1880 qui, malgré les apparences, ne sont pas le fruit d’un simple travail fait par une machine, mais le résultat d’une spécialisation qui prend forme et se concrétise dans la capacité d’interpréter les exigences des utilisateurs.
Ces principes sont à la base de Pusterla 1880, dont l’histoire – démarrée à la fin du 19e siècle par Alessandro Pusterla – a été façonnée par des personnes ayant consacré leur vie à faire plus et mieux.
Ainsi, une série de dates permettent aujourd’hui de reconnaître le vécu de nombreuses générations, la volonté de faire et la capacité d’imaginer le futur:
● 1880. Alessandro Pusterla crée la société A. Pusterla – fabrique de boîtes avec lithographie pour le conditionnement à la vapeur de boîtes en bois et en carton.
● 1922. L’entreprise devient de propriété de la famille Meana, qui est toujours à la direction.
● 1948. Démarre la production d’étuis pliants.
● 1960. La cartotechnique rentre dans le secteur de la cosmétique et de la parfumerie.
● 1984. Inauguration de l’usine de production de Venegono Inferiore.
● 1997. Première certification UNI EN ISO 9002.
● 1999. Acquisition en France de Coffrets Création.
● 2004. Année de fondation, en Roumanie, de Dacica Teca.
● 2005. 125 ans : des étuis « beaux et bien faits ».
● 2009. Acquisition de Cartonnages Cazelles et Termoformages Tepor, toujours en France.
● 2009 Création de Pusterla 1880 SpA.
Ces évènements montrent la façon d’être de Pusterla 1880, dont l’objectif est de concrétiser les idées et les projets d’autres personnes, en mariant le côté esthétique et les exigences techniques.
● 2013 Acquisition minoritaire de London Fancy box.
● 2013 Le 7 décembre l’Architecte, principale acteur depuis 1973 jusqu’à aujourd’hui, décède; le fils Luca et le neveu Roberto Marini sont toujours à la barre de l’entreprise de famille.

Un souvenir écrit en mémoire de l’Architecte par Luciana Guidotti et Stefano Lavorini de Italiaimballaggio.

Questo post è disponibile anche in: Italien, Anglais